LA BELLE MAISON, pour une belle occasion

Ma meilleure amie a souhaité m’inviter au restaurant, choisi par mes soins bien évidemment ! Pas d’annonce à faire me dit-elle… Dire que je me voyais déjà en ce jeudi soir partager une bouteille…

Un quartier tout d’abord, une rue perpendiculaire à la rue des Martyrs, où la multitude d’épiceries fines et de restaurants vous ouvrent déjà l’appétit rien qu’en vous y rendant.

Une fois sur place, une décoration. Un style marin, des tons bleus, un décor sobre et chaleureux. Nous dinerons en bas au comptoir, place de pilier à laquelle je suis habituée, mais j’ai entendu dire que la salle à l’étage valait le détour.

belle maison paris restaurant poisson pigalle martyrs

Et enfin, du goût, de l’esthétisme dans l’assiette, de la fraicheur, bref un vrai bonheur !

belle maison paris restaurant poisson pigalle martyrs

Nous commencerons par l’annonce d’un bébé, suivie de ses rillettes de cabillaud, enchainerons sur des encornets sauce paloise (béarnaise dont l’estragon est remplacé par de la menthe) ou encore un filet de Saint Pierre de Saint Jean de Luz… Les cuissons sont parfaites, les sauces à tomber, et les différentes textures proposées sont en plus d’une assiette travaillée, une curiosité en bouche de tout mélanger !

belle maison paris restaurant poisson pigalle martyrs belle maison paris restaurant poisson pigalle martyrs

De l’entrée, au dessert, j’aurais accompagné, seule vous vous en serez douté, ces plats de chardonnay, un Maranges Le Goty, que je ne peux que vous conseiller. C’est la carte des vins qui m’a fait penser au Pantruche, le grand frère de ce restaurant. D’ailleurs, si vous entendez qu’ils cherchent à adopter une petite sœur, faites moi signe, je réponds dans l’heure.

Note à vous même : ne surtout pas partager le fameux croustillant amandes, nous avons regretté, nous nous sommes battues pour avoir la dernière bouchée… Et pour les futurs mamans, demandez le ginto sans alcool, c’était improvisé, mais on aurait presque, je dis bien presque, dit un vrai !

belle maison paris restaurant poisson pigalle martyrs

Alors, on prend son téléphone, ET ON RESERVE !

Points forts :

  • la cuisine, la cuisine, la cuisine,
  • la décoration,
  • la carte des vins,
  • le personnel,
  • l’annonce d’un bébé …

Points faibles :

  • le pain de campagne, (j’ai un gros penchant pour la vraie baguette et ai du mal à m’en démettre)
  • le prix qui fait que je ne peux y manger tous les jours, mais attention, un bon rapport qualité prix!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *