HEJ KOBENHAVN !

Première fois dans un pays nordique, premier weekend de décembre, première fois dans le grand froid. Mais les multiples marchés de Noël, le vin chaud et le « hygge » comme ils disent là bas, auront eu raison de nos doigts gelés, et nous aurons bien réchauffés.

copenhague nihavn

Pour les petits budgets, privilégiez le airbnb. Situé à 2 pas de la gare centrale, le nôtre s’est avéré très pratique: propre, bien décoré, possibilité d’y laisser nos bagages toute la dernière journée, et très bien placé.

Copenhague et ses foodmarkets, Copenhague et ses parcs, Copenhague et ses prix, suivez le guide!

copenhague street touriste copenhague opera

TORVEHALLERNE: marché couvert pour, comme son nom l’indique y faire son marché & se restaurer, quartier de Kobenhavn K

  • BOUTIQUE FISK

Spécialité danoise : les smorrebrod. A force de fouiner sur instagram, et autres blogs, j’avais trouvé LE corner où tester ces fameuses tartines de pain de seigle noir surmontées de poisson, crustacés ou autres tartinades, présentant un large choix de ces spécialités : Hallernes.

Evidemment, cette adresse avait largement circulé, et la queue nous a contraint à chercher un autre stand nous faisant saliver.

Nous nous arrêterons à la Boutique Fisk, pour un premier test au comptoir. Et me voici prête à tester le smorrebrod le plus classique : un pain de seigle noir (rugbrod) surmonté d’un merlu pané servi avec sa remoulade. Cette dernière était jadis une spécialité française que les danois ont récupéré. Il s’agit d’une mayonnaise pimpée aux câpres, échalotes, cornichons et herbes. Un délice, ne soyez pas effrayés par la composition, mayonnaise retravaillée mais douceur assurée.

Pour Marin, ce sera fishcake, autre spécialité, plutôt goutue, grâce à la fraicheur du poisson cuisiné.

copenhague torvehallern fisk copenhague torvehaller smorrebrod

 

  • FISKERIKAJEN

Nous retournons vers Hallernes, et effectuons un demi tour instantané face à la file d’attente constante!

Une poissonnerie attise alors notre curiosité. Ils proposent des fish’n’chips, et une majorité de grands beaux blonds #locaux y font la queue. Deux minutes plus tard, nous sommes de retour sur un coin de comptoir.

Grands amateurs de ce met populaire, aucune déception à l’arrivée. Un pour 2 suffira, si vous avez testé un smorrebrod avant. La poisson a du goût, la panure à la bière est croustillante et aérée, et les frites bien cuites avec une touche de vinaigre blanc.

Addition Torvehallerne:  20€ par tête avec boisson houblonnée et bouteille d’eau.

copenhague torvehallern fish chips friskerikajen

MEATPACKING : une soirée dans un ancien marché au gros, lieu surprenant et très branché

En déambulant dans ce marché aux gros devant tous les restaurants présents plus attirants les uns que les autres par la chaleur qui s’en dégage et leur déco, nous découvrons que le soir de manière générale est proposé un menu en 5 plats pour 350 dkk, soit 47€. Hors budget si nous voulons profiter de l’ensemble de la soirée (et picoler), en revanche si votre porte monnaie le permet, allez les tester !

copenhague meatpacking

  • MOTHER

Sur les conseils d’une locale, nous irons au Mother, pizzeria reconnue pour sa qualité, son goût et son prix.

Deux spritz plus tard, en terrasse sous nos plaids (en décembre, n’essayez pas sans plaid, et/ou sans alcool, vous risquez de vraiment vous cailler) nous voilà installés par un manager français, et partis pour deux heures de plaisir. La cuisine est ouverte et offre une vue sur le four à pizza, on trouve de grandes tablées, comme des tables de deux, des rires, des familles, des touristes comme des locaux branchés. Il fait bon, ça sent bon, une botte de basilic sur chaque table pour agrémenter à l’envie nos délicieuses pizzas, et une bouteille de vin plus tard, nous nous en sortons pour environ 70€ d’addition.

copenhague mother meatpacking copenhague mother meatpacking

S’il vous prend l’envie de danser, après un diner légèrement arrosé, traversez le marché et foncez au JOLENE : des néons roses pour vous attirer, des boules à facette pour vous ambiancer, des gin-to à des prix raisonnables, et surtout des fêtards qui dès 23h sont prêts à danser ! C’est un joli bar/boite intimiste à l’ambiance underground, doté d’un copieux sound-system, proposant une programmation musicale soignée, et l’entrée y est gratuite!

copenhague jolene

BRUS, quartier Norrebro

Au détour d’un virage, d’un quartier typique, joli mais déserté dû au froid que l’hiver a instauré, nous découvrons une impasse éclairée par des guirlandes lumineuses de restaurants dont Brus fait parti, c’est là que nous passerons la soirée.

copenhague brus biere bar hygge copenhague brus biere bar hygge

C’est un bar à bières artisanales ou Brewpub, qui produit en partie sur place comme en attestent les cuves de brassage qui font partie intégrantes du décor stylé de ce hangar. L’ambiance y est chaleureuse et conviviale, l’esprit scandinave totalement présent, avec du mobilier en bois, pléthore de luminaires et une énergie contagieuse dégagée par les clients et habitués.

Sont proposées sur l’immense ardoise derrière le bar une vingtaine de bières à la pression (coup de cœur pour l’IPA), dont les prix certes plus élevés qu’ailleurs, sont justifiés par la qualité et la rareté ou spécificité de certains brassins. Les cocktails sont eux-aussi excellents, en revanche les amateurs de vin passeront leur chemin.

La carte de snacking est éclectique et épicée : Korean chicken wings, Sezchuan beef short ribs et fermented potatoes fried, testés et approuvés.

copenhague brus biere

KALASET, conseillée par une danoise en personne, 

Il fait froid, c’est dimanche, nous voulions un endroit réconfortant pour bruncher, chez Kalaset vous devez aller !

Adresse blindée de locaux comme de touristes, ne pas avoir peur de l’attente, 20 minutes annoncées, 20 minutes au comptoir avec un café et nous étions installés !

copenhague kalaset brunch copenhague kalaset brunch copenhague kalaset brunch

Son décor de meubles chinés, de machine à coudre , et de bougies, vous donne l’impression d’un dimanche après-midi chez mamie.

Mon choix se portera sur l’assiette brunch complète avec fruits / smoothie / friskefrikadelles (bouchées de gâteau de poisson) / fromage (sans intérêt) / saucisse et salade.

Ne passez pas à côté des pancakes servis avec du bacon, coulis de framboise, et noix: un sucré salé surprenant mais totalement irrésistible. Rien que de vous en parler, j’en salive encore et pourrais si mon corps me le permettait me faire ça tous les matins, histoire de bien bien bien commencer la journée. Bien sur, le tout est fait maison, et le duo confitures/pâtes à tartiner bio sont en libre service.

copenhague kalaset brunch

Environ 25€ par tête.

STEFF’S PLACE

Il ne s’agit surtout pas ici de haute gastronomie, mais nous voulions tester absolument un de leur hotdog dans une adresse streetfood plutôt réputée. Le John’s hotdog deli, a une adresse permanente dans la meatpacking ainsi qu’un foodtruck présent à la gare centrale de temps à autre… excepté le jour de notre départ! Si vous le pouvez, foncez.

steffplace hotdog copenhague airport steffplace hotdog copenhague airport

Malins que nous sommes et Google étant notre ami nous avons par chance repéré un dealer de Hot Dog à l’aéroport : Steff’s Place. Après lecture des commentaires nous nous sommes rendus compte que beaucoup de danois y ont leurs petites habitude au départ ou à l’arrivée, le hotdog n’est pas mauvais, le prix avec une pinte non élevé, et c’est un moyen gourmand de se séparer de toute sa monnaie, et de (bien) dormir dans l’avion.

 

ENDROITS A NE PAS MANQUER

  • parc d’attractions TIVOLI, de jour comme de nuit ( #illuminations)

copenhague tivoli

  • La rue Jaegersborggade, quartier de Nørrebro. Bordé par un parc, le quartier est gorgé de petites boutiques : atelier de céramique, jeune créateur, Chapelier, disquaire… Etagrémenté de coffee shop invitant à se poser autour d’un doux café…
copenhague kobenhavncopenhague kobenhavn copenhague kobenhavn

 

  • Le Copenhagen Street Food, ancien Papiroen, à côté de l’Opéra. Cet endroit sur les berges est prenant par son côté brut, sa vue sur les magnifiques bâtisses au bord de l’eau,et les parcs qui l’entourent. Le marché en lui-même offre une telle variété de streetfood (environ 40 foodtrucks), que quiconque y trouvera chaussure à son pieds, cuillère à sa bouche. Petit coup de cœur pour le pulled duck avec ses frites cuites dans la graisse de canard…Amen. L’endroit est également riche en évènements, ne pas hésiter à se renseigner !
  • le quartier de Christiana évidemment, fameux quartier de hippie, autoproclamé « ville libre » où vous pourrez tout tester, sauf votre appareil photo… Allez-y, essayez ou pas, ça je vous laisse le choix …#plusjamais
  • Nyhavn : le célèbre petit port coloré, photo de touriste OBLIGATOIRE
  • La bibliothèque royale, le Diamant Noir : bien vérifier les horaires d’ouverture, contrairement à nous… car l’extérieur spectaculaire n’est apparemment qu’un aperçu de l’intérieur.

copenhague diamant noir bibliotheque

Points forts :

  • l’espace, les parcs, les danois, la propreté de cet endroit,
  • capitale gastronomique des pays du Nord,
  • ambiance de Noël x1000, destination à refaire en été,

Points faibles :

  • le prix parfois, mais possibilité de bien de se débrouiller,
  • le froid mais une fois bien équipés, tout est ok,
  • l’absence de l’euro qui permettrait de parfois faciliter le calcul du budget (il s’agit vraiment ici de pinailler!)

 

https://www.airbnb.fr/rooms/18552546

Food

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *